Jusqu'à 48% de réduction d'impôts
grâce aux SOFICA

Depuis la loi de finance 2017, si vous investissez dans une SOFICA, vous avez droit à une réduction de vos impôts de 40% de votre investissement, ce taux est majoré à 48% lorsque la société s'engage à consacrer 10% de ses investissements :

  • soit à des dépenses de développement d'œuvres de fiction, de documentaires et d'animation sous forme de séries ;
  • soit à l'acquisition de droits portant exclusivement sur les recettes d'exploitation des œuvres cinématographiques ou audiovisuelles à l'étranger.

Ces investissements et dépenses doivent être réalisés dans un délai d'un an à compter de la création de la société.

Qu’est-ce qu’une SOFICA ?

Société de Financement de l'Industrie Cinématographique et de l'Audiovisuel (SOFICA).

Les SOFICA collectent l'épargne des investisseurs particuliers pour l'orienter vers la production d'œuvres cinématographiques ou télévisées (fictions, documentaires, etc.), en échange d'une réduction d'impôt qui peut s'élever jusqu'à 48 % des sommes investies. 

L’effet est immédiat, vous investissez en fin d’année 2017 et bénéficiez de la réduction d’impôts dès 2018 sur votre impôt à régler au titre de vos revenus 2017 !

Quels sont les risques ?

L'investissement dans une SOFICA non garantie est par nature un investissement sur lequel vous risquez une perte en capital.

L'investisseur s'engage à conserver ses parts au minimum jusqu'au 31 décembre de la 5ème année suivant sa souscription. La durée de conservation des parts peut être prolongée jusqu'à 10 ans maximum sur avis de la société de gestion. Vos capitaux sont donc bloqués pendant au moins 5 ans sans aucune possibilité de déblocage anticipé.

L’intérêt d’investir dans une SOFICA repose principalement sur l'économie d'impôt réalisée, la possibilité de plus-value finale est minime.

Les plus-values éventuelles sont soumises au régime d'imposition des plus-values de cession de valeurs mobilières.

Note sur le plafonnement des niches fiscales :

Les avantages fiscaux consentis pour réduire son impôt sur le revenu sont pour la plupart plafonnés. Le plafond global des avantages fiscaux est de 10 000 €. Mais certains mécanismes bénéficient de plafonds différents.

Un plafond de 10 000 € pour la plupart des dispositifs

Ce plafond de 10 000 € s’entend par foyer fiscal. Il s’applique à une grande majorité de dispositifs et notamment :

  • emploi d’un salarié à domicile,
  • garde d’enfant,
  • investissement locatif « Pinel »,
  • fonds d’investissement de Proximité (FIP),
  • fonds commun de placement dans l’innovation (FCPI),
  • travaux dans la résidence principale (CITE).

 

Un plafond spécifique de 18 000 €

Les investissements « outre-mer » et les SOFICA bénéficient d’un plafonnement spécifique de 18 000 €.

Mais attention ! Les deux plafonds ne sont pas cumulables. SOFICA-enligne.com ne connaît pas la globalité de vos investissements et décline toute responsabilité si vous dépassez ces plafonds.

 

Avertissement : les SOFICA sont des outils de diversification qui s'adressent à des investisseurs avertis. Ces produits sont par nature des produits à risque qui ne devraient pas représenter plus de 5% à 10% de vos actifs.